DSC_3075Histoire et architecture

On retrouve dans ce mas languedocien du 17e siècle tous les éléments que comportait une ferme jusqu’à ces dernières décennies.

À mi-chemin des architectures provençales et languedociennes, le mas des Tourelles est un important mas agricole de plaine dont la construction débute au 17e siècle. Des ajouts et transformations vont lui donner son aspect actuel.

Mas en « u » fermé par un mur, il dispose ainsi d’une grande cour rectangulaire. La maison du fermier est la partie qui a le plus de caractère, et aussi la plus ancienne.

L’important pigeonnier témoigne de l’étendue de la propriété et de sa richesse. Il fallait, en effet à l’époque, justifier d’une surface de terres assez importante pour que les pigeons du mas n’aillent pas se nourrir des semences des voisins.

Un ensemble de bâtiments de ferme : bergeries, étables, porcherie, fours à pain et plus tard cave viticole témoigne de la persistance d’une activité agricole tout au long de son histoire.

En 2008, l’aménagement du premier étage de la maison de maître a permis de découvrir masquées par la glycine à l’extérieur, et le cloisonnement à l’intérieur, deux fenêtres à meneaux du 17e siècle. Elles ont été réouvertes pour apporter lumière et élégance.