tourelles 7Des terroirs entre deux régions

Dans l’Est du Gard, Beaucaire est merveilleusement située sur le Rhône dans une région au patrimoine, aux paysages et aux terroirs de grande qualité. Ces derniers ont une très ancienne notoriété depuis l’époque gallo-romaine. Entre Provence et Languedoc, cette ville en a reçu les différentes influences. Elle est aussi la ville la plus au nord de la petite Camargue.

Ville romaine, puis ville médiévale importante et place forte des comtes de Toulouse avant de devenir sénéchaussée royale, Beaucaire est surtout illustre par sa foire qui jusqu’à la fin de l’ancien régime, sera l’une des trois premières d’Europe. S’y échangeaient et vendaient toutes sortes de produits, dont les vins et eaux de vie du Languedoc.

Au niveau viticole, Beaucaire se situe aux extrémités de trois appellations : Vin de Pays d’Oc pour le Languedoc, Costières de Nîmes et Côtes du Rhône gardoises pour la Vallée du Rhône.

La propriété des Tourelles est implantée sur le versant sud du plateau qui s’étend d’est en ouest au sud de Nîmes et sur lequel est située l’appellation des Costières de Nîmes.

Ses vins étaient connus, notamment ceux du terroir dit de « Canteperdrix », cités par Rabelais et bus à la cour des rois de France. Ce terroir est celui qui s’étend sur ce versant sud de la costière, entre Beaucaire et les environs de Bellegarde. Une terre plus localisée porte encore ce nom à quelques centaines de mètres du Mas des Tourelles.

Avec plus de 90 hectares de vignes répartis sur une vingtaine de parcelles différentes, ce sont autant de terroirs (nature des sols, exposition, pluviométrie) qui confèrent à nos vins leur grande originalité dans leur rapport cépage-terroir.

Le sol :

Pendant la dernière glaciation (Würm), le Rhône, longeant la bordure sud-est des dépôts villafranchiens et mindéliens, a édifié une formation alluviale appelée « la Terrasse basse de Beaucaire ». Composé de galets et de sables grossiers, ce micro-terroir est donc d’une grande complexité. Les sols des vins de pays, situés plus en plaine, sont constitués d’argiles, de calcaires, de petits galets sur certaines parcelles en limite de l’appellation.

Le climat :

Il est de type Méditerranéen tempéré : température moyenne annuelle de 14°5, pluviométrie annuelle de l’ordre de 730 mm.

De juin jusqu’à la fin septembre, la vigne entre dans une période de subsécheresse. Les vendanges, qui peuvent commencer dès le début du mois de septembre, se terminent généralement avant les grandes pluies liées à l’équinoxe.